L’invasion du plastique

Le plastique est partout. Le confort et le progrès sont présentés par l’industrie comme intrinsèquement liés à la spécificité de ses nouvelles propriétés et à la diversité de ses applications telles qu’en témoignent les spots publicitaires depuis l’après guerre.

Mais ce que nous ne soupçonnons pas, c’est à quel point le plastique fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Lui, et les nombreux additifs qu’il contient, ont franchi la barrière de notre intimité et se sont infiltrés dans nos foyers, et plus loin encore, dans notre corps.

Le plastique est un polymère issus de la transformation du pétrole auxquels sont ajoutés des charges, des plastifiants et des additifs (pour diminuer les coûts de production ou modifier les propriétés du produit comme les colorants, les agents antistatiques et ignifugeants, les fongicides, les solvants, etc.). La production annuelle de plastique mondiale est passée de 1 million de tonnes avant la seconde guerre mondiale à 500 millions en 2005. On compte près de 85 000 substances chimiques sur le marché dont très peu ont été testées. Ces molécules chimiques, nous les touchons, les respirons, les mangeons quotidiennement. Et cela n’est pas sans conséquences sur notre santé, et celle des générations futures. Les scientifiques ont découvert que certains plastiques se comportaient comme des hormones féminines. Les recherches convergent aujourd’hui pour les définir comme des perturbateurs endocriniens. Le problème réside dans le fait que nous sommes en contact permanent avec ces molécules dont les sources d’exposition sont multiples, constantes et agissent en interaction même à des doses infimes.

La dépendance de notre mode de vie au plastique commence à s’inscrire au plus profond de notre constitution. L’humain n’est plus uniquement organique. D’infimes particules synthétiques se sont infiltrées dans le corps, perturbent le bon fonctionnement de l’organisme, circulent et se transmettent tel un marqueur spécifique à notre génération. L’homme n’est désormais plus tout à fait lui-même. Image furtives de métamorphoses inquiétantes empruntées à la fiction (un homme attitre et agglomère à son corps tous les déchets métalliques de la ville dans Testuo, un autre fusionne les téléviseurs et autres appareils connectés dans Videodrome…). Après Homo oeconomicus, vînt Homo industrialis, Homo toxicus… maintenant, Homo plasticus ?

 

 

 

 

Une sélection de 3 documentaires sur le plastique :

 Le plus accessible : La grande invasion – TN3501

Un documentaire très bien fait et complet sur l’invasion du corps humain par ces substances chimiques : quelles sont-elles, où les trouve-t-on, et quelles conséquences. Sous une forme très dynamique, il passe en revue les grandes familles (phtalates, bisphénol et PBDE) et permet de mettre en lien le problème avec l’évolution de la société (éthique, poids des industries, histoire du plastique, rôle des scientifiques). Il permet aussi de bien comprendre la notion de perturbateurs endocriniens.

 

L’enquête approfondie : Notre poison quotidien – TN5631

Une enquête pour comprendre comment notre quotidien à pu se laisser ainsi envahir par ces molécules issues du laboratoire des industries. Elle passe en revue les grands dossiers de santé publique (aspartame, bisphénol-A) pour poser de manière sous-jacente la question de la norme qui est davantage le fruit d’un compromis socio-économique qu’il ne repose sur des études scientifique.

 L’histoire de notre dépendance : Accros au plastique – TM0251 ou TM0655

Un documentaire qui retrace l’histoire de la production du plastique et de sa mise sur le marché. Il traite aussi du problème des déchets en expliquant grâce à une animation de qualité que le plastique ne disparait jamais mais se disperse dans l’environnement sous forme de petites billes. Toujours sur ce thème des déchets, le document s’interroge sur les alternatives au plastique et au recyclage.

Advertisements

One thought on “L’invasion du plastique

Add yours

  1. En revenant de la forêt de Soignes où j’ai l’habitude d’aller jeter tout mes sac plastiques du Delhaize, je suis tombé sur votre blog.
    Je le trouve très bien écrit, intelligent et plaisant à lire. Félicitations pour le très joli nom de votre blog. Bravo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: