Pistes pédagogiques pour aborder la catastrophe naturelle et nucléaire au Japon

Le réseau IDée a préparé un dossier pédagogique et propose une approche pédagogique de la catastrophe naturelle et nucléaire au Japon :

Le jeudi 11 mars 2011 restera un jour noir dans l’histoire du Japon touché par un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter. Le plus fort jamais enregistré dans le pays. Et plus encore, le raz-de-marée et la catastrophe nucléaire causés par le séisme qui ont dévasté le pays, ont entraîné des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Au départ d’un phénomène naturel et local, c’est le monde entier qui se retrouve face aux conséquences de ses choix : la construction d’habitations dans des zones à risques, la destruction des barrières naturelles le long des côtes, l’exploitation d’une source d’énergie dangereuse, le risque technologique du nucléaire, notre demande et notre consommation, sans cesse croissantes, d’énergie, notre impuissance face aux déchaînements de la Terre… Au vu de toutes les informations, parfois contradictoires, qui nous parviennent, angoisse, incertitude, culpabilité, panique… sont autant de sentiments qui peuvent nous envahir dans de telles circonstances. Mais comment faire pour ne pas en rester là et dépasser le stade du constat ? En tant qu’enseignant, éducateur ou animateur, oser aborder ces sujets et permettre l’expression de ces sentiments face à l’actualité est primordial. Mais il n’est pas toujours aisé d’aborder un sujet comme la catastrophe naturelle et nucléaire japonaise dans ses pratiques pédagogiques ! Aussi, l’Education relative à l’Environnement (ErE), qui concerne “la relation des personnes et des groupes sociaux à leur milieu de vie proche comme à l’environnement global” (Lucie Sauvé) peut-elle vous y aider !

En effet, l’ErE porte sur un quadruple apprentissage synthétisé par ces 4 actions : observer et s’informer, comprendre et interroger, débattre et se forger une opinion, agir et s’impliquer. Une approche méthodologique qui peut s’appliquer au cas actuel du Japon et inspirée de l’éditorial de Louis Goffin, dans le n°45 de notre magazine Symbioses hiver 1999/2000.

  • Observer et s’informer : C’est recevoir l’information qui nous parvient, situer la catastrophe géographiquement  et se remémorer les catastrophes antérieures de même type. Observer de tels phénomènes demandera de gérer les réactions affectives des participants en les guidant vers une recherche d’informations complémentaires la plus objective possible (des images, des chiffres, des cartes, des schémas, des témoignages,…). Des villes entières rasées et englouties par le raz-de-marée, des milliers de morts et de déplacés, de vaines tentatives de refroidissement des réacteurs, le discours censé rassurant des autorités, l’eau potable et la production alimentaire japonaise irradiées. Le tout se passant au Japon et au-delà. On repense alors à Tchernobyl en 1986, à Three Mile Island en 1979.
  • Comprendre et interroger : C’est analyser les causes de ces catastrophes (géologie, météorologie, technologie et société, architecture et aménagement du territoire,…), évaluer l’impact écologique et socio-économique et donc mettre en lumière les interrelations entre les éléments naturels, techniques, économiques et sociopolitiques. Qu’est-ce que le tsunami ? Que représente un séisme de magnitude 9 ? Comment fonctionne une centrale nucléaire ? Quelle part d’énergie nucléaire dans la production d’énergie ? Quelles autres sources d’énergie ? Comment la construction et l’aménagement du territoire participent plus ou moins aux conséquences de cette catastrophe ? Quelles sont les zones touchées ? Comment ? En quoi les activités économiques sont-elles affectées ? Etc.
  • Débattre et se forger une opinion : Identifier les logiques des différents acteurs, les valeurs qui leur sont propres, leurs interventions. Ici, divers points de vue peuvent émerger, la confrontation de valeurs, l’écoute et la tolérance envers l’autre est donc de mise ! Acteur économique : le géant électrique Tepco a-t-il fait passer ses intérêts économiques au détriment de la sécurité ? Acteur public : les décisions des responsables politiques au Japon et dans le reste du monde. Acteur associatif : Greenpeace estime par exemple que les mesures envisagées par les autorités belges pour garantir la sécurité nucléaire sont insuffisantes en cas d’accident majeur (Le Soir 16/3/2011). Qu’en est-il ? Acteur médiatique : Quels messages véhiculent-ils et pourquoi ? Acteur scientifique : mesure le niveau de radioactivité.
  • Agir et s’impliquer : La catastrophe qui se déroule actuellement au Japon nous ramène à nos propres choix et comportements quotidiens… Pour cela, on peut s’interroger sur les valeurs propres à chacun, les partager, identifier des actions qui peuvent être menées à notre niveau, individuel et collectif, faire des choix… Quelle solidarité peut-on envisager avec le Japon alors que de si nombreuses personnes quittent le pays quand elles en ont les moyens? Qu’en est-il des produits importés du Japon ? L’électricité issue du nucléaire est remise en question, mais qu’en est-il de notre dépense d’électricité ? Sommes-nous prêts à la remettre en question ? Que pouvons-nous mettre en place pour réduire cette consommation ? Quelles alternatives au nucléaire envisager ?

Toutes les disciplines sont concernées, les approches sont à adapter selon l’âge : bien entendu on pensera aux cours de géographie, d’étude du milieu et de technologie ; mais aussi aux mathématiques avec les statistiques, au français en lecture, découverte d’un nouveau mot, dissertation ; à l’histoire ; à l’éducation physique en simulant un tremblement de terre ; aux activités artistiques depuis l’art japonais jusqu’aux supports graphiques ; aux langues pour lire un texte, mener un débat…

Voir les outils listés par le réseau IDée – dont des références Médiathèque

sur le site : http://www.reseau-idee.be/japon/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: