Après le purin d’ortie, c’est la tisane de plantes qui est interdite !

Qu’est ce que ce monde où la plante devient hors la loi ? C’est un monde où tout devient marchandise, source de brevets et de profits.

Voir : LE BIEN COMMUN, L’ASSAUT FINAL – TL0851 : Un documentaire original construit sous la forme d’un pastiche de la genèse où l’homme privatise le monde en 7 jours et qui propose la notion de bien commun en opposition à la tendance de privatisation de grandes ressources telles que l’eau, les semences, les gènes, etc. 

 

« Interdire tout ce qui n’est pas autorisé en 3 étapes »

Les semences

Il en est déjà ainsi des semences agricoles qui doivent être inscrites au catalogue officiel : Il est interdit de vendre des variétés qui n’ont pas été homologuées. Les semences ne sont plus le fruit du travail des paysans mais de l’industrie. Elles ne sont plus seulement le résultat de la sélection mais de l’hybridation et de la manipulation génétique. Les semences d’aujourd’hui sont devenues « stables et homogènes » un critère de qualité selon l’UE…, un obstacle à la biodiversité aux capacités d’adaptation selon la nature…

Voir : LA FIN DES HARICOTS – TP3581 : Un documentaire qui met en cause le modèle industriel, la standardisation et le recours au catalogue officiel des semences qui conduisent à la réduction de la biodiversité alimentaire.

Les produits phytosanitaires

Un pas de plus dans cette voie avec la scandaleuse loi d’orientation agricole de 2005, plus connue sous l’appellation « décret ortie » (Art. L. 253-1). Pour résumer le problème, je citerais un extrait du documentaire « L’ortie FEE de la résistance – TO5853 » : “Pour protéger le consommateur, il suffit désormais de se rendre dans un magasin et de choisir dans la vitrine, parfois conservée sous clés, un produit parmi les bouteilles arborant fièrement les logos : dangereux pour la faune aquatique, nocif pour l’environnement, éviter le contact avec les yeux et la peau, etc…  Par contre, et toujours pour protéger le consommateur, vous ne pouvez plus préparer un remède tel que le purin d’ortie, qui ne présente aucun danger pour l’environnement, car il ne bénéficie pas d’autorisation de mise sur le marché “.

 Voir : L’ORTIE FEE DE LA RESISTANCE – TO5853 : Un documentaire critique sur la loi d´orientation agricole qui veut défendre des pratiques agricoles traditionnelles et des préparations à base de produits naturels.

La pharmacopée

Et c’est maintenant à la santé d’être touchée par cette main mise de l’industrie pétrochimique. Après le 30 avril 2011, une directive européenne rendra de nombreux produits et compléments alimentaires à base de plantes illégaux. Cette nouvelle directive, la THMPD (Traditional Herbal Medicinal Products Directive) impose aux produits thérapeutiques à base de plantes de passer par une procédure d’agrément, la même que celle qui est requise pour les médicaments industriels.

Mais alors, pourquoi les producteurs de produits naturels ne travaillent-ils pas à rendre leurs préparations légales ? Tout simplement parce que le coût est énorme pour les petits producteurs. Il n’y a bien que les grands groupes de semenciers, l’industrie et les groupes pharmaceutiques qui ont les moyens de s’engager dans une telle voie. Et puis, il ne s’agit pas de s’approprier les créations de la nature par un système mercantile et indécent de brevetage. Il s’agit de laisser, voire de soutenir, des solutions plus douces avec l’Homme et la nature pour un avenir plus sain.

A l’heure où les scandales concernent la mise sur le marché, de vaccins ou de médicaments douteux, de produits alimentaires toxiques et de substances chimiques nocives (phtalates, bisphénol A, etc.), nous aurions pu espérer que la société nous permette au moins une alternative…

Voir : PARCE QUE VOUS NE VALEZ RIEN – TM6231 : Un documentaire qui aborde une thématique discrète : les problèmes sanitaires et environnementaux liés aux cosmétiques. Le propos nous concerne tous, des nourrissons aux personnes âgées sans oublier les adolescents, et les hommes aussi bien que les femmes. En effet, si il est envisageable de ne pas se sentir concerné par les cures de massages aux pépins de raisin, qui n´utilise pas de savon, de crème hydratante ou de dentifrice ? 

Voir : HOMO TOXICUS – TN3841 : Un documentaire à visée informatives sur les conséquences de l´accumulation de toxiques dans le corps humain. Sur un ton personnel, souvent humoristique et parfois émouvant, la réalisatrice maitrise l´art de poser les questions pour obtenir des réponses surprenantes et inquiétantes sur les substances toxiques dans la vie quotidienne et leurs effets sur la santé. L´enquête répond à de nombreuses questions : baisse de la fertilité, effet sur le sex-ratio dans la population animale et humaine, déficit d´attention et hyperactivité chez les enfants. Elle soulève aussi d´autres questions sur le principe de précaution, la non transparence et les méthodes de calcul des normes autorisées. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: