solutions locales pour un désordre global

Le documentaire s’ouvre sur un parallèle entre la technologie militaire et l’évolution des pratiques agricoles. Il explique comment les inventions destructrices inventées pour tuer lors de deux geurres mondiales ont été récupérées pour améliorer la production agricole. Voici posées les bases de la très mal nommée “révolution verte”… Le film soulève des problèmes rarement abordés comme celui de la formation des agriculteurs et des ingénieurs agronomes qui ne connaissent plus la véritable nature du sol. L’agriculture moderne apparait alors comme une aberration issue d’une alliance contre-nature et sans avenir avec l’industrie.

Le documentaire développe en trame de fond l’importance de la place des femmes dans l’agriculture. C’est une véritable ode à ce qui est féminin. Là où les femmes qui s’occupaient traditionnellement de nourrir la famille ont été remplacées par un système structurel plus masculin, on observe une mécanique plus dure, plus exigeante et plus brutale avec la terre. Celle-ci n’est plus seulement cultivée mais exploitée.  Pour retrouver un équilibre dans les pratiques, le féminin doit nuancer le masculin.  L’agriculture est ici placée dans un contexte beaucoup plus large qui est celui de la société et du monde. Le propos insiste surtout sur la dimension symbolique et identifie les mythes liés aux pratiques agricoles (l’apport d’engrais, la place du travail humain, le rôle de la femme, le labour, etc.) et à l’économie (la croissance, le capitalisme, etc.). Cette dimension souvent passée sous silence permet de saisir ce qui sous-tend, souvent de manière inconsciente mais très puissante, notre rapport à la terre agricole.

On termine sur le sourire, et même parfois le rire des acteurs de ce film comme un gage d’espoir, d’optimisme et d’enthousiasme pour l’avenir. Du mouvement des paysans sans terre d’Amérique du Sud aux agriculteurs européens, le documentaire fait un tour du monde d’une agriculture plus douce pour la nature et l’humanité. Le ton est résolument tourné vers les solutions. Il ne s’agit pas ici de s’affoler ou de se lamenter mais bien d’agir et de choisir une voix pour l’avenir.

Les interviews sont tournées avec simplicité, sans artifices. La caméra se substitue au regard, empathique et convaincu, de la réalisatrice. Les invités sont filmés, souvent chez eux, lors d’assez longues interviews, entrecoupées à quelques reprises de scènes filmées caméra au poing dans les rues du monde permettant de faire échos de manière plus sensible à un discours analytique parfois abstrait. La démarche est sincère, le film est engagé, intéressant et riche. Il invite à la réflexion et à l’action bien plus qu’au desespoir face à un constat alarmant.

A voir et savourer !

A voir absolument !

 http://www.youtube.com/watch?v=F7xG3QgJXx4

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: