La petite histoire de notre poubelle ou la grande aventure de nos déchets…

La seconde édition de la Semaine européenne de réduction des déchets se déroulera du 20 au 28 novembre. Cette opération a pour objectif de sensibiliser et de mobiliser les citoyens à propos de l’impact de leur mode de vie sur la production de déchets.

En 2008, un Européen produisait en moyenne 524 kg de déchets par an, soit 10 kg par semaine ! Avant de se voir littéralement ensevelis sous des monceaux de déchets domestiques, faute de moyens de traitement suffisants, à l’image de la ville de Naples où la gestion des déchets cristallise des problèmes techniques mais aussi économiques et politiques (BIUTIFUL CAUNTRI – TM1441), nous devons nous pencher sur la source même du problème : la production de déchets car nous le savons aujourd’hui, « le meilleur de déchet est celui qu’on ne produit pas ».

Si la maxime parait facile et le raisonnement couler de source, la mise en pratique n’est pas évidente. Les habitudes sont si solidement ancrées dans la vie quotidienne que la voie du recyclage reste bien plus souvent empruntée que celle de la réduction de production de déchets. Certains matériaux sont inextricablement lié à un mode de vie basé sur la surconsommation de produits jetables. Il en est ainsi par exemple du plastique, comme le montre le documentaire ACCROS AU PLASTIQUE – TM0251 ou du papier. L’émission C’EST PAS SORCIER, LE PAPIER A T’IL UNE FIBRE ECOLOGIQUE – TT6611 explore les rouages du recyclage et compare les filières du papier vierge et du papier recyclé.

Ne pas jeter, réutiliser, consommer moins, la réduction de la production de déchets passe par une remise en cause profonde de notre mode de vie. Des documentaires tels que TOUS ECO-CITOYENS – TM 8651 (très didactique) ou VU DU CIEL 5, TOUJOURS PLUS (plus grand-public) – TM9675 , SIMPLICITE VOLONTAIRE ET DECROISSANCE – TL7981 (pour aller plus loin dans la réflexion) offrent une approche critique et mettent en évidence les impacts sur l’environnement de notre niveau de consommation actuel. Le film LES GLANEURS ET LA GLANEUSE- TJ4471 dresse quant à lui le portrait de véritables récupérateurs de denrées alimentaires ou objets de tous les jours trouvés dans nos poubelles pour un autre mode de vie.

Petites histoires de poubelles…

Pour les plus jeunes, des documents permettent une première approche du recyclage et de la réutilisation : la série de dessins animés MA PETITE PLANETE CHERIE – TM5231 avec les épisodes (MA POUBELLE MAGIQUE et DES MONTAGBNES D’EMBALLAGES) ; LISE, LE ROI ET TARTINOU et RAS LA POUBELLE – TM5041, deux courts métrages de sensibilisation ; et l’émission pédagogique C’EST PAS SORCIER – UNE SECONDE VIE POUR NOS POUBELLES – TT6732.

 Tel que le montre le documentaire MA POUBELLE EST UN TRESOR – TM5271, partout dans le monde, la prise de conscience impérieuse de réduire la production de déchets se fait jour.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: