Capitalisme et environnement

 

En 200 ans, les activités humaines ont amené une grande partie de la planète à un niveau de vie jamais égalé dans l’histoire humaine. Ce développement s’est malheureusement fait au détriment, entre autre,  de l’environnement. La Médiathèque a selectionné 4 films autour du thème “capitalisme et environnement”.

Le bien commun – TL0851 est construit sous la forme d’un pastiche de la genèse, où l’homme d’affaire privatise le monde en 7 jours. Il oppose la notion de bien commun à une tendance de privatisation et de brevetage globalisé. Le film illustre une commercialisation du monde initiée il y a des décennies au travers de thèmes comme l’eau, les semences agricoles, la santé, les gènes, le rôle de l’état et la limitation de ses pouvoirs, etc.

L’or bleu – TL6501 s’intéresse à la thématique de la gestion de l’eau et prend comme exemple le cas français d’une gestion privatisée, qui commence à s’exporter, pour en souligner les limites, mettre en lumière les problèmes éthiques et critiquer les mécanismes financiers sous tendus par une telle gestion.

The great squeeze – TM4231 explore les crises écologiques et économiques mondiales causées par un développement fortement dépendant des énergies fossiles. Les problèmes sont aujourd’hui sérieux dans un système où tous les pays sont désormais liés entre eux par des enjeux financiers ou alimentaires : crise de l’eau, systèmes sociaux et économiques bouleversés par le changement, climatique, etc. Il est urgent d’agir et de modifier certains comportements pour adopter une vision du monde plus respectueuse des limites de ce que peut nous offrir l’environnement. Recycler, réduire notre consommation et notre croissance pour se rapprocher d’une économie d’équilibre, réduire les échelles de nos actions, tendre vers une agriculture biologique qui s’éloigne d’un modèle industriel, etc. voici d’intéressantes pistes pour un nouveau modèle.

Pour aller encore plus loin dans la remise en question, Simplicité volontaire et décroissance – TL7981 offre des pistes de réflexion pour ré-envisager notre quotidien basé sur la consommation comme source de bonheur et la croissance comme idéologie économique. Le documentaire ouvre des portes vers des considérations philosophiques, éthiques et aborde des questions économiques, sociales et environnementale.  

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: